Tout le monde n’est pas né chasseur, donc il faut avoir cette passion de traquer les animaux et de se faire plaisir avant de plonger dans ce domaine. Nous sommes déjà à la fin du mois de février, au moment où je publie cet article, la chasse se termine, mais nous allons quand même vérifier nos outils de chasse.

Je maîtrise les outils de chasse

Quand on part à la chasse, ce n’est pas comme aller travailler dans un bureau et revenir le soir. C’est aussi différent de la pêche, même si les pratiquants sont tout près de la nature. Chasser demande une certaine conviction de tuer les animaux, parce que cela leur permet de se multiplier. Mais on ne chasse pas sans un fusil, en tout cas, c’est la base. Cela dit que l’on a besoin de passer quelques formations militaires, si c’est possible, concernant la manipulation des fusils. Il faut obtenir une autorisation pour porter une arme. Et il y a des règlements à respecter pour maîtriser les armes, et pour que les bruits qu’ils émettent ne nuisent à personne.

Les paquetages d’un chasseur

Premièrement, la tenue d’un chasseur sera conforme aux gendarmes. Le tissu est pareil, seulement, les motifs sont différents. Il lui faut des bottes de marche et de combat. Un chapeau qui lui permet de se protéger contre les caprices de la nature, ainsi que de se camoufler. Le chasseur partira pour quelques jours, voire des semaines dans la forêt. Il lui faut donc une provision en nourritures, et des balles pour son fusil. Le couteau, du feu, une corde, une boussole, et tout ce qui se rattache à ces aventures, doivent se planquer dans le sac.

Et dernière chose, ne pas oublier le chien qui sera votre super ami de chasse et celui qui vous protégera en cas de pépins.