Que savez-vous de la pêche industrielle?

sea-1761912_640

La pêche industrielle est ce type de pêche qui est mise en place pour ravitailler les marchés et supermarchés en poissons frais, crustacés et autres animaux marins. La pêche industrielle consiste à mettre en oeuvre des techniques et un materiel de pointe et un budget colossal pour se lancer dans cette activité. Plusieurs techniques sont mise employées pour la pêche industrielle. Pour en savoir davantage au sujet des techniques de pêche industrielle,  poursuivez la lecture de cette article.

Les différentes techniques de pêche industrielle

Les techniques utilisées pour la pêche industrielle sont nombreuses, mais seulement huit d’entre elles sont sollicitées ici.

  1. La pêche au chalut : elle permet de pêcher et de bien conserver une grande quantité de poisson destinée à la consommation.
  2. La pêche au drague : cette technique est utilisée pour la pêche des coquillages. En effet, les dragues sont des filets en forme de cage, fixés au bateau et qui creusent les fonds marins à la révolte des fruits de mer et autres.
  3. La pêche au filet maillant : ici, l’outil utilisé est un filet qui est déployé sur la surface de l’eau possédant des flotteurs pour éviter que le filtrer ne s’enfonce et du lest au bout pour que le filet reste en place.
  4. La pêche au nasse : on utilisé les paniers pour pêcher les langoustes,  homard,  etc.
  5. La pêche au sennes : elle consiste à encercler les poissons avec un filet.
  6. La pêche au casier
  7. La pêche au filet
  8. La pêche au palangre

La pêche au chalutier est la principale technique de pêche industrielle, qui consiste à pêcher en grande quantité. Eh bien, les chaluts sont d’énormes filets dont la forme est semblable à celle d’une poche. Les mailles de chaluts sont choisies en fonction de l’espèce de poissons à pêcher. Les chalutiers utilisés pour la pêche industrielle mesurent environ 50 mètres, et sont munis de congélateurs pour la conservation du poisson.

Les différentes techniques de pêche

Depuis plus de 2 000 ans nous consommons du poisson ce qui a permis aux hommes d’inventer au fil des siècles de nombreuses techniques de pêche afin de pêcher de plus grosse quantité de poisson. On peut attraper un poisson de plusieurs façons : avec les mains, sur une lance, avec un hameçon, un piège. Ainsi voici quelques méthodes et types de pêche mise au point par les pêcheurs.

La pêche au harpon consiste à pêcher avec des harpons ordinaires ou avec leurs variantes comme les harpons, les tridents, les flèches. Cette technique pousse le pêcheur à plonger dans l’eau et chercher à la nage les poissons qu’il souhaite attraper. La pêche à la ligne est la pêche avec un hameçon, une ligne et une canne. L’hameçon est muni d’un appât et est parfois lesté avec un plomb. Cette technique est très souvent utilisée par les amateurs de pêche qui considère cette activité comme une passion et un moyen de se détendre.

Poisson

La pêche au filet est une méthode de pêche qui utilise des filets de pêche. Il existe de nombreux types de filets pour différents usages et différents poissons. Le filet à lancer est un filet rond plus petit avec des poids sur ses bords. Le filet maillant est placé verticalement dans l’eau et attrape les poissons qui essaient de le traverser. Ici i s’agi de pêcheurs de profession qui exerce cette activité pour un commerce de grande consommation. Le piégeage est une pêche faite avec des pièges comme des paniers tissés à partir de branches et fabriqués de manière à ce qu’un poisson puisse y entrer mais pas en sortir. On utilise aussi la digue comme piège fait de rondins et de clôtures, placé dans l’eau pour que le poisson puisse entrer dans les parties du piège dont il ne peut pas sortir.

Quelle est la bonne technique pour pêcher selon le site?

peche

Les activités telles que la pêche ne se démodent pas du tout. Bien au contraire, elle continue de plaire aux jeunes et aux vieilles générations. Quoi de mieux qu’une bonne journée de pêche de temps en temps, surtout lorsque le résultat est conséquent. Il faut donc trouver la bonne technique de pêche, pour savoir choisir la canne qu’il vous faut, afin de correspondre au site de pêche. Chaque technique respecte des règles strictes que vous devez absolument connaitre.

technique pêche

Les différentes techniques de pêche

La première s’appelle la pêche à pied qui recommande des prises de petite taille uniquement. Vous avez d’ailleurs l’obligation de vous munir d’un outil de mesure, plus précisément la réglette de la Fédération Nationale des Pêcheurs Plaisanciers et Sportifs de France. Et pour chaque prise de crustacés ou de coquillages, une taille ou un poids réglementaire s’applique, sauf pour les bigorneaux, les couteaux et les berniques.
La deuxième technique bien connue pour sa simplicité est la pêche aux leurres près des rochers. Vous pouvez utiliser ici comme leurres des poissons à hélices, leurres à bavettes, anguillons ou les raglous. N’hésitez surtout pas à plonger votre canne au lever du soleil, au coucher, ou même pendant les étales de marées.
La troisième et dernière est la pêche sur les digues, qu’on peut qualifier d’agréable et amusante. Sur ce type de site, vous pouvez faire même choisir entre la pêche aux leurres (pour pêcher pleins de bars dans une mer agitée), la pêche au flotteur (à condition de faire nager celui en profondeur), et la pêche au fond.

La pêche, une activité qui vous fera du bien : Obtenir une licence est primordial

La pêche

La pêche peut sembler compliquée pour les nouveaux pêcheurs, mais ce n’est pas forcément le cas. Avec juste un peu d’équipement, un permis de pêche et les informations contenues dans ce guide, vous pourrez vous mettre à l’eau et vous essayer à la pêche dès ce week-end.

Ce guide traite plus particulièrement de la pêche au lancer, qui utilise une canne avec un moulinet et des leurres ou des appâts vivants pour attirer les poissons. Pour les nouveaux pêcheurs, c’est l’un des moyens les plus faciles de sortir avec un investissement minimal, mais la pêche à la mouche, la pêche en eau salée, la pêche sur glace et d’autres types de pêche avec des engins utilisant différents moulinets sont autant d’options qui peuvent vous intéresser par la suite.

La pêche

Obtenir une licence

Avant de se lancer dans cette activité, assurez-vous que vous de posséder un permis de pêche en cours de validité pour le pays ou la ville où vous allez pêcher. Les permis sont vendus en ligne ou dans des magasins de pêche et parfois il faut passer par une toute autre procédure pour son obtention. Le prix d’un permis journalier est généralement assez bon marché, mais le prix exact dépend de votre lieu de résidence, car les permis de pêche coûtent plus cher pour les non-résidents. Mais les permis annuels sont plus avantageux, puisqu’ils coûtent généralement moins chers. Si rien de désastreux n’arrive la première fois (ne vous inquiétez pas, les chances sont faibles), vous pourriez même vouloir recommencer. La pêche est une activité qui détend alors n’hésitez pas.