sea-1761912_640

La pêche industrielle est ce type de pêche qui est mise en place pour ravitailler les marchés et supermarchés en poissons frais, crustacés et autres animaux marins. La pêche industrielle consiste à mettre en oeuvre des techniques et un materiel de pointe et un budget colossal pour se lancer dans cette activité. Plusieurs techniques sont mise employées pour la pêche industrielle. Pour en savoir davantage au sujet des techniques de pêche industrielle,  poursuivez la lecture de cette article.

Les différentes techniques de pêche industrielle

Les techniques utilisées pour la pêche industrielle sont nombreuses, mais seulement huit d’entre elles sont sollicitées ici.

  1. La pêche au chalut : elle permet de pêcher et de bien conserver une grande quantité de poisson destinée à la consommation.
  2. La pêche au drague : cette technique est utilisée pour la pêche des coquillages. En effet, les dragues sont des filets en forme de cage, fixés au bateau et qui creusent les fonds marins à la révolte des fruits de mer et autres.
  3. La pêche au filet maillant : ici, l’outil utilisé est un filet qui est déployé sur la surface de l’eau possédant des flotteurs pour éviter que le filtrer ne s’enfonce et du lest au bout pour que le filet reste en place.
  4. La pêche au nasse : on utilisé les paniers pour pêcher les langoustes,  homard,  etc.
  5. La pêche au sennes : elle consiste à encercler les poissons avec un filet.
  6. La pêche au casier
  7. La pêche au filet
  8. La pêche au palangre

La pêche au chalutier est la principale technique de pêche industrielle, qui consiste à pêcher en grande quantité. Eh bien, les chaluts sont d’énormes filets dont la forme est semblable à celle d’une poche. Les mailles de chaluts sont choisies en fonction de l’espèce de poissons à pêcher. Les chalutiers utilisés pour la pêche industrielle mesurent environ 50 mètres, et sont munis de congélateurs pour la conservation du poisson.